Toute l'actu des consoles Microsoft: news, tests, et vidéos de jeux Xbox, Xbox 360 !

>Vous êtes ici : Accueil » Xbox 360 » Moto GP 09/10 » Test

Test de jeu / Xbox 360 / Moto GP 09/10

Moto GP 09/10

Moto GP 09/10

FaceBook Twitter
Envoyer
  • par
  • Plateforme : 360
  • Date de sortie :03/2010
  • Développeur :Monumental Games
  • Distributeur :Capcom
  • Thème :Moto
  • Genre :Sport

Après Namco et THQ, c’est au tour de Capcom de montrer sa vision sur ce que sont les courses de motoGP. Déjà au boulot depuis plus de deux ans avec une version 2008 très dispensable, les développeurs de chez Monumental Games remettent une couche avec un épisode un peu spécial qui regroupe la saison 2009 et bientôt celle de 2010. Les erreurs du passé ont-elles été corrigées ? Réponse.

Beaucoup plus techniques que les jeux de voitures, ceux de motos demandent un certain doigté, dû au balancement du pilote, pour anticiper les virages et les négocier du mieux possible. Si la série SBK de Milestone part vers le réalisme à outrance, la cuvée 2009/2010 de chez Capcom tombe pile entre les deux avec une prise en main extrêmement rapide, typée arcade, et un comportement de la moto qui ne manque pas de précision et de subtilité, qui penchent cette fois-ci la balance du côté de la simulation. Un mixte parfaitement équilibré, sans aucun symptôme du « cul entre deux chaises », prouvant déjà que les développeurs de Monumental Games se sont bien rattrapés depuis l’opus 2008 avec un choix entre arcade, avancé et simulation plutôt maussade.

Push the button

En plus des classiques gâchettes RT et LT pour respectivement accélérer et freiner (le disque avant), deux autres touches viennent à l’appel avec le bouton A et X. Si la touche X ne sert qu’à freiner la roue arrière, le bouton A, dit bouton d’attaque, apporte une réelle profondeur dans ce MotoGP. En clair, celui-ci permet de positionner votre pilote aérodynamiquement et de gagner ainsi en accélération mais surtout d’atteindre une vitesse de pointe extrême. Le hic, car il y a toujours un, est de ne pas pouvoir tourner aussi bien que dans une position normale, ce qui force le joueur à utiliser ce bouton qu’en ligne droite ou dans de longues courbes rapides. Aussi, cette touche oblige à prendre la trajectoire d’un virage du mieux possible pour ressortir d’une manière optimale et d’appuyer sur la touche A le plus tôt. Une concentration de tous les instants et un apprentissage complet du circuit sont donc nécessaires pour batailler avec le peloton de tête.

Moto GP 09/10 - 27 Moto GP 09/10 - 26 Moto GP 09/10 - 25 Moto GP 09/10 - 24

Même si nous n’avons pas détaillé précisément le rôle du bouton X, celui-ci apporte une ultime subtilité au joueur qui a déjà maitrisé la touche d’attaque. En plus de mieux freiner la bécane, elle donne la possibilité de légèrement déporter le train arrière en entrée de virage afin de positionner au mieux la moto. Le souci de cette manœuvre est un léger déséquilibre qui peut occasionner la chute du pilote. Encore une histoire de doigté. Comme quoi, deux simples touches font d’un jeu de moto à l’apparence banale l’une des jouabilités les plus excitantes qu’on a pu toucher depuis un certain MotoGP 3 Ultimate Racing Technology de THQ sur Xbox première du nom. Ça date. D’ailleurs, oubliez dès maintenant la démonstration sur le Xbox Live du soft de Capcom qui s’avérait extrêmement décevante et ne mettait pas en avant les qualités du titreTo the TopMotoGP 09/10 propose un mode championnat classique, de l’arcade ou encore du contre-la-montre où il est possible de télécharger le fantôme des meilleurs joueurs, néanmoins on se concentrera plus particulièrement sur deux modes extrêmement complets que sont la carrière et le multijoueur. Avant de rentrer dans le vif du sujet avec un minimum de trois saisons pour les trois catégories présentes (125cc, 250cc et MotoGP), on devra, un peu comme dans Race Driver : GRID, passer par le choix de notre monture parmi les célèbres KTM, Yamaha, Honda, Aprilia ou encore Ducati ; appliquer des couleurs sur celle-ci mais aussi sur votre combinaison et casque ; sans omettre d’ajouter un petit nom à votre équipe. Une fois ces étapes franchies, une course tutoriel se lance afin d’apprendre les particularités du HUD comme par exemple la dégradation des pneus ou le petit icône qui vous indique si vous êtes en pleine aspiration ou non, et d’assimiler par la même occasion le contrôle du bolide qui au départ se limite à du 125cc. Le week-end de course se décompose logiquement avec une session d’entrainement, de qualifications puis enfin par la course en elle-même.
Moto GP 09/10 - 22 Moto GP 09/10 - 21 Moto GP 09/10 - 20 Moto GP 09/10 - 19

Chaque seance se voit attribuée d’une note allant de « C », pour mauvais, à « A », pour excellent, pour qu’une moyenne ressorte à la fin du week-end. Plus cette moyenne est haute, plus vous augmentez en expérience. Bien entendu, vous n’êtes pas forcément obligé d’arriver premier pour atteindre la note ultime. En fait, elle dépend surtout de votre comportement en course et des objectifs fixés par votre équipe : terminer dans le top 10, faire des secteurs propres sans sortir, suivre le plus nettement possible la trajectoire dessinée sur la piste, ne pas occasionner de collisions, etcetera. L’argent gagnée lors des courses vous donnera la possibilité d’embaucher des attachés de presse qui s’occuperont des offres de sponsors, ainsi que des ingénieurs qui amélioreront la moto en vitesse, accélération, freinage et manœuvrabilité. Quant à l’expérience acquise, elle vous permet justement de s’offrir du personnel encore plus qualifié. N’oublions pas de citer les objectifs dynamiques qui apparaissent en pleine épreuve pour rendre les courses encore plus vivantes. A partir du deuxième tour, un objectif aléatoire vous sera attribué afin de gagner une petite prime. Cela va de suivre la trajectoire sur un secteur à déstabiliser un adversaire en se collant derrière lui ou bien de garder une vitesse moyenne plus haute que celle affichée. Idée intéressante.

Du solo au multijoueur

Le début de la première saison en 125cc est donc plutôt ardu avec une moto pas suffisamment forte pour se battre dans les premières places, et c’est grâce aux améliorations des ingénieurs qu’on aura enfin l’occasion de batailler pour le podium. Des améliorations d’ailleurs peu claires puisque l’on ne connait pas concrètement si une soupape plus performante augmente bien plus vite la vitesse qu’une prise d’air améliorée. Un tableau de statistiques n’aurait pas été de trop. Outre les courses officielles du championnat, des épreuves amicales viendront s’infiltrer dans votre calendrier. Le but est souvent de se faire remarquer des sponsors mais elle donne aussi un avant-gout des catégories supérieures en 250cc et MotoGP. Là encore, c’est une idée extrêmement intéressante pour s’acclimater au comportement des bolides les plus rapides. Une fois la saison complétée, vous aurez le choix de rester dans cette catégorie ou d’augmenter vers les classes supérieures.

Moto GP 09/10 - 6 Moto GP 09/10 - 5 Moto GP 09/10 - 4 Moto GP 09/10 - 3

Quant au multijoueur, il a lui aussi été extrêmement soigné avec des courses de plus de 18 joueurs en MotoGP et 20 joueurs dans les catégories 125cc et 250cc. Rares sont les jeux de course sur consoles proposant autant de slots disponibles. Les serveurs sont paramétrables à volonté avec le type de Moto, la saison que l’on veut (2009 uniquement, un DLC gratuit arrivera cet été pour la saison 2010) collisions activés ou non, l’intelligence artificielle qui remplit l’espace restant, etc. Encore à la manière d’un GRID (mais en plus évolué), c’est un système de votes qui détermine quelle type de course va se lancer. Les joueurs présents choisissent alors le nombre de courses qu’ils veulent (cela peut aller jusqu’à la saison complète), la distance (la durée d’un vrai Grand Prix est possible), la course en elle-même, et enfin la météo (soleil, pluie, ou nuit pour le Qatar). Bref, le plaisir est décuplé lorsque l’on joue avec d’autres joueurs et aucun lag n’est à signaler. Un sans faute.Le seul point que l’on pourrait vraiment reprocher à ce MotoGP 09-10 est sa partie graphique bien en de deçà de ce qui se fait à l’heure actuelle. Même si Monumental Games n’est pas un vrai studio interne de Capcom, il aurait été quand même plus judicieux d’élaborer un jeu de course avec le moteur maison de l’éditeur japonais (le MT Framework). On se retrouve donc avec des textures légèrement baveuses, mais surtout avec des circuits peu vivants et des gradins peu remplis. Le public est en 2D tout comme les arbres qui fleurissent à côté de la piste. Pour un jeu qui sort en 2010, cela ne fait pas bonne figure. On se consolera néanmoins avec des tracés fidèles à la réalité, un HUD dynamique plutôt sympathique, une excellente impression de vitesse et des effets climatiques bien foutus. Enfin, on terminera avec la partie sonore qui s’avère être de bonne qualité. Le bruit des motos varient en fonction de leur puissance (même si la catégorie des 125 possède un bruit proche de la mobylette), et les musiques, quoique peu nombreuses, sont bien rythmées avec des groupes tels que White Lies, Home Video, Curve ou encore Adam Freeland.

test écrit par

  • Graphismes

    6 / 10

    Le point faible du titre. MotoGP 09/10 est loin d'être une démonstration technique avec des textures baveuses et une modélisation au rabais, même s'il est parfois capable de montrer de bien jolies choses comme une pluie plutôt bien rendue.

  • Jouabilité

    9 / 10

    Il y a extrêmement longtemps qu'on n'avait pas pris autant de plaisir à conduire une moto. Outre le bouton d'attaque qui est un vrai petit bijou tactique, le mélange arcade/simulation est ici parfaitement équilibré.

  • Son

    7 / 10

    Dans l'ensemble, le bruit de moteur des motos reste correct et les musiques sont de bonne qualité, même si l'on aurait aimé en avoir plus.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Le mode carrière divisé sur au moins trois saisons vous tiendra une bonne douzaine d'heures ; rajouté à cela un mode arcade sympathique et un multijoueur complet pour une durée de vie conséquente.

  • Fun

    8 / 10

    Avec une jouabilité simple d'accès et un tutorial qui vous prend correctement par la main, le plaisir arrive dès les premières minutes, même si l'on est peu habitué aux titres de ce genre. Le multijoueur quant à lui en rajoute une couche dans le bon sens.

• Excellente immersion
• Un mode carrière complet
• Multijoueur d'enfer

• Peut mieux faire graphiquement
• Pas de bras en vue cockpit
• Une partie customisation peu claire

8 / 10

Verdict

MotoGP09/10 s'avère être un très bon compromis à SBK. Beaucoup plus arcade que ce dernier mais possédant néanmoins des réactions réalistes, le titre de Monumental Games évolue clairement dans le bon sens. La jouabilité améliorée, le mode carrière complet avec la promesse d'un contenu téléchargeable gratuit pour la saison 2010 et un multijoueur extrêmement convaincant le place déjà comme l'un des meilleurs jeux de moto de l'année. La balle est maintenant dans le camp de Milestone avec son SBK X.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité

Infos Jeu

Moto GP 09/10

Moto GP 09/10

8 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 54.9 €

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Sur le même sujet

[groupe MotoGP ]

[jeux similaires sur 360]

publicité