Toute l'actu des consoles Microsoft: news, tests, et vidéos de jeux Xbox, Xbox 360 !

>Vous êtes ici : Accueil » Xbox 360 » Le Parrain » Test

Test de jeu / Xbox 360 / Le Parrain

Le Parrain

Le Parrain

FaceBook Twitter
Envoyer

[sommaire]

Le Parrain est à ce jour l’un des plus grands films qui ait été réalisé. Alors quand le géant Electronic Arts annonça son intention de faire un jeu s’inspirant de l’œuvre de Coppola, on y voyait l’opportunité commerciale évidente, mais on ne pouvait pas s’empêcher de se demander si un tel chef d’œuvre ne risquait pas de voir son image ternie par une adaptation médiocre. Mais le pari osé a été plutôt réussi et les versions PS2, PC et Xbox sorties il y a quelques mois en sont la preuve, et cette version Xbox 360 continue sur la même voie. De légères évolutions en termes de contenu et de gameplay sont présentes ce qui nous empêchera de parler de portage proprement dit, mais la différence entre les versions 128bits et next-gen est très, voir trop mince. Mais somme toute, Le Parrain, tout en respectant le monument cinématographique qu’il représente et dans lequel il puise son scénario, est un jeu défoulant et suffisamment long pour nous scotcher de longues heures à nos pads.

Le Parrain - 27 Le Parrain - 26 Le Parrain - 25 Le Parrain - 24

Une offre que l’on ne peut pas refuser

Le Parrain nous met dans la peau d’un personnage périphérique à l’histoire originale mais qui néanmoins joue un rôle important dans les événements qui s’y déroulent. Malgré le fait que ce personnage soit une pure création de l’éditeur, il se fond parfaitement dans le décor sans venir altérer la source. L’ambiance originale du film est bien présente et parfaitement rendue que ce soit dans les décors, les effets sonores ou encore dans les missions du jeu. Et c’est ce qui fait une des grandes forces de ce jeu, le respect de la source originale et sa manière de rajouter une couche qui vient se poser en douceur par-dessus tout.

Dans le jeu, le respect de la famille et de la hiérarchie est un des piliers du gameplay. Vous commencez donc comme un simple « outsider » de la famille Corleone. Votre premier rôle sera de faire comprendre aux commerçants de la ville la nécessité de la protection de votre famille. Le tout se passe de manière très simple : vous rentrez dans le commerce et faites votre offre. Celui-ci peut parfois se montrer têtu, à vous alors de le convaincre en le molestant ou en détruisant une partie de son magasin. Petite nouveauté dans cette version 360 par rapport aux autres versions, certains commerçants vous demanderont de leur rendre un petit service afin d’accepter votre offre. A vous donc de leur rendre ce service ou pas, en délogeant un squatteur dans la suite d’un hôtel ou encore en faisant fuir un dealer qui donne mauvaise réputation en trainant dans le coin. Mais certains des commerces ne sont qu’une façade pour un autre type de marché bien plus illégal comme des tables de jeux, des affaires d’import/export… Une fois de plus, ce sera à vous de convaincre le patron de cette activité illégale qu’il a besoin de vous et de votre famille.

Le Parrain - 23 Le Parrain - 22 Le Parrain - 21 Le Parrain - 20

Ces extorsions vous rapporteront de l’argent, et un pourcentage de cette somme (dépendant de votre grade) ira à la famille. Il y a des dizaines de commerces sur chacun des cinq territoires de New York, vous avez donc le choix en la matière pour augmenter vos revenus hebdomadaires. En plus de l’argent, vous gagnerez des points de respect. Une fois un certain quota atteint, vous gagnerez des points de compétence que vous allez pouvoir assigner à l’une des cinq catégories que sont le combat, le tir, l’état, loi de la rue ou encore vitesse. Ces points de compétence viendront à point nommé renforcer votre personnage puisque le jeu augmente en difficulté au fur et à mesure de l’aventure.Tout ceci n’est que le déroulement annexe au véritable scénario du jeu. Il existe bien une histoire composée de missions que vous allez devoir remplir. Certaines de ces missions sont inspirées directement du film comme devoir conduire le Don après qu’il se soit fait tirer dessus en rue, mais aussi la célèbre scène de la tête de cheval ou de planquer le flingue qui permettra à Michael de descendre Sallazzo. Et ce réalisme passe aussi par les personnages qui sont d’une ressemblance troublante par rapport aux personnages du film exception faite de Michael. Physiquement, mais aussi les voix qui en VF comme en VO sont celles qui ont marqué ceux qui ont vu le film. EA a été jusqu’à enregistrer les voix de Marlon Brando avant sa mort pour l’intégrer aux cinématiques du jeu… Du grand art. Les effets sonores rendent très bien et la musique quant à elle intègre le célèbre thème du film, qui a la fâcheuse habitude de revenir un peu trop souvent tout au long du jeu.

Le Parrain - 19 Le Parrain - 18 Le Parrain - 17 Le Parrain - 16



page suivante ›
publicité

Infos Jeu

Le Parrain

Le Parrain

7.5 / 10

[articles disponibles]

[médias disponibles]

publicité