Toute l'actu des consoles Microsoft: news, tests, et vidéos de jeux Xbox, Xbox 360 !

>Vous êtes ici : Accueil » Xbox 360 » F1 Race Stars » Test

Test de jeu / Xbox 360 / F1 Race Stars

F1 Race Stars

F1 Race Stars

FaceBook Twitter
Envoyer

On connait surtout Codemasters pour ses simulations automobiles relativement pointues comme les Colin Mc Rae, les Toca Touring Car et autres Formula 1. Quand le studio nous a dévoilé F1 Race Stars ce fut assez inattendu. Pourtant ce n’est pas leur première expérience dans le domaine du jeu de course arcade, fun et multi-joueurs. Tous ceux qui y ont joué se souviennent avec beaucoup d’émotion de leurs parties de Micromachine  sur Megadrive (entre autres). Et bien cette série culte, c’était eux. Voilà de quoi nous laisser espérer un F1 Race Stars de qualité et concurrent sérieux au plombier moustachu. Voyons ce qu’il en est au final.

Des premiers pas réjouissants…

Au lancement du jeu pour la première fois, ce qui frappe en premier lieu est une réalisation largement supérieure à la moyenne de ce genre de productions. La présentation des menus est claire, les pilotes sont des représentations caricaturales de stars de la Formule 1, et les courses se passent dans des décors plutôt réussis. Voila qui donne envie de prendre la manette pour se lancer dans la course. On commence donc par lancer le premier tournoi qui nous passe, en 1000 cc histoire de se faire la main. Arrive le choix du pilote. Le jeu propose un nombre assez impressionnant de personnages ayant chacun une capacité particulière. Mais vu que le jeu propose aussi de jouer avec son avatar (tout en calquant la capacité spéciale d’un des personnages de base) c’est vers celui-ci qu’on va se tourner, c'est toujours plus personnel. A ce titre, F1 Race Stars est un des jeux qui utilise le mieux les Avatars de Microsoft. La course commence après un temps de chargement assez longuet, puis vient le moment d’introduire les pilotes. Cette longue séquence peut heureusement être passée par simple pression d’un bouton. Trois, Deux, Un. C’est parti !

F1 Race Stars - 5F1 Race Stars - 7F1 Race Stars - 2

 Le jeu est fluide, l’animation des personnages est amusante. Dès le premier virage le jeu réponds au doigt et à l’œil. Pour les quelques points qui seraient un peu déstabilisants, le jeu indiquera à l’écran ce qu’il faut faire. C’est le cas des zones de boost par exemple loin des standards habituels du genre. Ici, pas question de faire tout le jeu en dérapage pour gagner un surcroit de vitesse. Dans F1 race Stars il existe des zones spéciales qui permettent d’utiliser le Kers. Dans ces zones bleutées, il faut appuyer trois fois de suite sur la gâchette d’accélération pour obtenir un joli boost en sortie de zone. Après trois tours de pistes de pistes c’est la victoire sans concession. Quelqu’un vient prendre la deuxième manette.c’est le moment d’essayer les courses par équipe. Même topo, tout se déroule sans accros. L’écran splitté fonctionne bien, et on peut même jouer à deux joueurs en ligne avec un compte invité. On s’amuse : voilà un début de jeu prometteur et le début d’une potentielle relation d’amour avec ce jeu.

Qui finissent en déconvenue

Les premières impressions malheureusement pour F1 race Stars ne sont pas toujours les bonnes. Au fur et à mesure des parties le jeu montre ses limites et laisse se découvrir un certain nombre de défauts frustrants digne des plus belles scènes de ménage. Si l’enrobage du jeu n’est que rarement pris en défaut, c’est plutôt les finitions qui posent problème. L’équilibrage est tellement raté qu’on en vient à se demander si les développeurs ont réellement joué à leur jeu. L’aspect le plus flagrant se trouve dans des idées qui intéressantes ne fonctionnent pas du tout, manette en main. Il suffit par exemple de revenir au système de Kers pour comprendre le problème. On ne s’en aperçoit pas dans les premiers circuits, mais dès que cette zone spécifique est disposée dans des virages serrés, c’est la débandade. En effet, il faut alors jongler entre l’accélération et le frein pour avoir une chance de rester dans cette zone pour valider le boost, ce qui devient souvent infernal, surtout en pleine bourre avec les autres concurrents. Le fun disparait alors aussi sec. Autre problème : la dotation des bonus. Si la concurrence a généralement la bonne idée de donner les bonus les plus puissants aux retardataires, la distribution semble ici plus aléatoire, ce qui donne un véritable aspect aléatoire aux courses. D’ailleurs le syndrome habituel du peloton qui se met des bâtons dans les roues pendant que le premier caracole en tête tranquillement est ici souvent à son apogée.

F1 Race Stars - 3F1 Race Stars - 1F1 Race Stars - 4

Cette situation est en effet accentuée par une décision assez surprenante du jeu. Lorsqu’un pilote se fait heurter par une arme ou par un choque un tantinet violent, sa voiture s’abime et il perd en vitesse de pointe. Cela signifie donc que si vous avez le malheur d’être pris pour cible des adversaires (et cela arrivera plus souvent qu’à votre tour), non seulement vous perdrez du temps à cause du choc, du temps supplémentaire à cause de la perte de vitesse, mais en plus encore du temps pour les réparations de la voiture dans les stands. Ce n’est donc pas rare de passer en un rien de temps à cause d’une bulle rouge téléguidée par un CPU de passer de la troisième à la huitième place. Il suffit de s’imaginer alors la propension qu’à la console à s’acharner sur le joueur pour voir à quel point ce jeu peut être frustrant. Si on rajoute le déséquilibrage des capacités des différents personnages, et la difficulté du jeu en solitaire ou en duo - qui devient rapidement infernale, on obtient un cocktail explosif, qui amène vite à la rupture.

Un contenu décent

Le jeu ne proposant pas qu’une expérience solitaire, on peut toutefois se calmer un peu sur des modes multi joueurs relativement consistants. Outre le tournoi, le jeu permet en effet d’effectuer en local ou en ligne des parties rapides sur de nombreux modes de jeu. Si les courses simples restent possibles, on s’intéressera rapidement à des types de parties alternatives. Pas d’arènes à la Mario Kart. Ici tout se déroule sur les onze courses qui composent le jeu. Mais il n’est plus forcement demandé de finir premier. En lieu et place, on doit par exemple passer entre des portes de couleurs, rester premier le plus longtemps possible, récolter un maximum de trophées quitte à les voler aux autres ou de ne pas être le dernier à chaque tour pour ne pas subir d’élimination. En plus il est possible de choisir différents modificateurs pour les parties comme le mode miroir, l’inversion des commandes pour le joueur en tête ou encore la désactivation pure et simple des bonus. Le jeu propose donc un contenu finalement suffisamment varié pour occuper ceux qui sauront pardonner les défauts du titre.




test écrit par

  • Graphismes

    8 / 10

    Au-delà de l’aspect caricatural des pilotes de F1 connus, le jeu dégage un charme indéniable. Il est beau et lisible c’est bien là l’essentiel.

  • Jouabilité

    8 / 10

    A part le système de boost étrange, la maniabilité du jeu est impeccable. Ça se conduit au doigt et à l’œil.

  • Son

    6 / 10

    Les pilotes sont muets, mais l’ambiance est là. La musique ne restera pas dans les annales, mais accompagne bien le jeu.

  • Durée de vie

    8 / 10

    Il y a du contenu, et les accros pourront y passer du temps. Dommage qu’on refasse en boucle les même onze niveaux. Mais les multiples modes de jeu font passer la pilule.

  • Fun

    5 / 10

    Alors que c’est sur ce point qu’on attendait le jeu, c’est surement son plus gros point faible. Mal équilibré et nanti d’un game design un peu bancal le jeu s’avère souvent frustrant.

• Vraiment très joli
• Pas mal de modes de jeu
• Les avatars sont dans la place

• Particulièrement déséquilibré
• Plus frustrant qu’amusant
• Seulement 11 courses

6.5 / 10

Verdict

On aurait pu croire en ce F1 Race Stars. La réalisation est à la hauteur de nos attentes, le charme est indéniable, mais les finitions et l’équilibrage sont aux abonnés absents. N’est pas plombier qui veux et ce que la concurrence sait faire parfaitement, Codemaster n’a pas su l’exploiter correctement. Certaines décisions de gameplay sont incompréhensibles et créent plus de frustration que de plaisir dans la course. Voilà qui fait tâche dans un jeu normalement festif. C’est d’autant plus dommage que le potentiel était présent pour en faire une valeur sûre, mais il ne suffit souvent que d’un rien pour faire dégonfler un soufflé. Micro machine doit se retourner dans sa tombe.

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


Infos Jeu

F1 Race Stars

F1 Race Stars

6.5 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 9.35€

[articles disponibles]

[médias disponibles]

Sur le même sujet