Toute l'actu des consoles Microsoft: news, tests, et vidéos de jeux Xbox, Xbox 360 !

>Vous êtes ici : Accueil » Xbox 360 » Cars » Test

Test de jeu / Xbox 360 / Cars

Cars

Cars

FaceBook Twitter
Envoyer

Bien que le film soit sorti en juin dernier dans les salles obscures, c’est seulement à l’approche des fêtes de fin d’année que la dernière console de Microsoft accueille l’adaptation vidéoludique de Cars – Quatre Roues. La dernière merveille des studios Pixar parvient-elle à se montrer aussi séduisante sur Xbox 360 ?

 

Sorti l’été dernier, Cars – Quatre Roues voyait le grand retour de John Lasseter à la réalisation. Ce concepteur de génie, déjà responsable de Toy Story et 1001 Pattes, voyait enfin son projet aboutir : faire un film en images de synthèse mettant en scène non plus des jouets et autres fourmis, mais des voitures ! Le film nous contait alors les aventures de Flash McQueen, un jeune bolide fougueux en passe de remporter la prestigieuse Piston Cup mais qui se retrouve coincé au beau milieu du désert, et plus particulièrement dans la petite bourgade de Radiator Springs. Il fera alors la connaissance de personnages attachants et découvrira des valeurs auxquelles il n’était pas attaché, l’amitié mais aussi l’amour !

 

L’adaptation vidéoludique de Cars, confiée soit dit au passage aux californiens de Rainbow Studios, ne suit pas à la lettre le scénario du film mais tente plutôt de le prolonger en imaginant la suite des aventures de Flash McQueen. Si vous n’avez pas encore vu le film (que je vous conseille d’ailleurs), je vous propose de passer au paragraphe suivant afin de ne pas vous gâcher la surprise. Ainsi, suite à son échec à la Piston Cup, après cependant un acte héroïque apprécié de tous, Flash refuse de rejoindre une écurie prestigieuse pour rester fidèle à son sponsor et surtout à Radiator Springs et ses habitants. C’est alors que débute l’aventure, le joueur prenant en main le destin du jeune bolide quelques semaines après qu’il ait juré fidélité au désert. Menant une vie plutôt tranquille, loin du tumulte de la course, Flash se lance de nouveau à la conquête de la Piston Cup. Cependant, avant de pouvoir soulever le trophée, notre bolide devra se remettre au niveau et participer à de nombreux défis et entraînements.

 

La structure du jeu s’apparentera alors à celle que l’on rencontre habituellement dans la série GTA : le joueur est en effet libre d’arpenter à sa guise un vaste environnement, choisissant l’ordre dans lequel il souhaite accomplir ses missions. Première déception : les défis annexes sont inexistants. Chaque challenge accompli par Flash est intimement lié au scénario, le faisant alors progresser par le biais de cinématiques en 3D. N’y allons pas par quatre chemins, l’histoire du jeu reste anecdotique et n’est qu’un simple prétexte pour nous faire prendre part à une succession de missions, l’objectif étant tout simplement de remporter la Piston Cup, point ! Heureusement, les divers défis font preuve d’un peu plus d’imagination et se montrent suffisamment variés. La grande majorité des défis s’assimilera à une course traditionnelle en trois tours aux alentours de Radiator Springs tandis que d’autres épreuves plus originales demanderont à Flash ou l’un de ses amis / ennemis de prendre part à des courses de stock car, de faire usage du boost, du dérapage, des sauts ou encore de la possibilité de rouler en marche arrière. Plus surprenants, d’autres défis invitent le joueur à réveiller un maximum de tracteurs en un temps imparti tout en évitant l’effrayant Franck, de récupérer les pneus égarés par Luigi ou encore d’arrêter un maximum de chauffards dans la peau du shérif. Le point d’orgue de la compétition reste cependant les courses du championnat où, sur un ovale, le joueur dispose de 12 tours pour s’imposer devant ses 19 concurrents, avec arrêt aux stands obligatoires (qui prennent alors la forme de mini-jeux assez sympathiques). Bref dans le fond, le titre de Rainbow Studios semble assez réussi mais reste encore très critiquable.

Cars - 9 Cars - 7 Cars - 8 Cars - 6

 

Ainsi, en visant un public assez jeune, le titre se devait de proposer une prise en main accessible. Pas de souci à se faire à ce sujet puisque le gameplay, volontairement arcade, se maîtrise en quelques tours de piste. Flash répond plutôt bien et les sensations de vitesse, une fois que l’on fait l’acquisition du boost, se montre assez convaincantes. En revanche, la jouabilité reste perfectible. Tout d’abord, malgré un coté arcade revendiqué, le contrôle des bolides reste assez lourd tandis que des manip faites pourtant pour simplifier la vie du joueur rendent la tâche un peu plus poussive, je veux bien sûr parler de la marche arrière qui requiert l’arrêt total du véhicule avant de s’enclencher (ce qui réclame de précieuses secondes) et surtout du dérapage, censé facilité la prise de virages serrés mais qui ne se montre pas assez efficace pour pleinement remplir son rôle.

 

De même, au niveau de la réalisation, difficile de s’extasier devant les graphismes affichés par le titre de THQ. Si Cars n’est pas vilain en soi, il est très loin d’exploiter le potentiel technique de la bécane de Microsoft. L’environnement gigantesque et désertique a plutôt du charme mais se montre rapidement répétitif et vide (si l’on excepte les environs de la cascade, plutôt réussis). Pire, malgré un manque flagrant de détails, le titre souffre de lacunes techniques comme un clipping assez prononcé sur les bords de piste (principalement l’affichage de touffes d’herbe ou d’arbres) et un aliasing et des scintillements assez perceptibles en haute définition. La modélisation des protagonistes est en revanche assez fidèle au long métrage et les animations, notamment « faciales », plutôt réussies.

 

La bande son s’avère dans l’ensemble de qualité, notamment les musiques qui collent à merveille au titre et plus particulièrement à la bourgade de Radiator Springs. Les bruitages en revanche sont beaucoup trop discrets voire inexistants, tandis que les doublages laissent une impression mitigée. Si l’on ne retrouve pas les voix officielles du film, l’éditeur a fait en sorte de proposer des voix proches des originales. Un point malheureusement entaché par moments d’un manque de conviction flagrant, certains dialogues illustrant des situations survoltées se révélant trop mous pour convaincre.

 Enfin la durée de vie reste plutôt honnête puisque le mode Histoire (dans sa version longue) se boucle en une dizaine d’heures de jeu. Un chiffre plutôt correct malgré un niveau de difficulté quasiment inexistant. Pour le reste, il faudra se contenter de duels en écran splitté (pas de Xbox Live), de courses arcade et de mini-jeux. Cars - 4 Cars - 3 Cars - 2 Cars - 1

test écrit par

  • Graphismes

    5 / 10

    Un environnement désertique sympathique mais rapidement répétitifs et quelques lacunes techniques, aliasing et clipping en tête.

  • Jouabilité

    6 / 10

    Cars propose une prise en main arcade sympathique mais souffre de lourdeurs, particulièrement lors des dérapages, pas suffisamment précis.

  • Son

    6 / 10

    Les musiques d’ambiance sont vraiment bonnes. Les bruitages sont quasiment inexistants et les doublages mitigés, la faute à un manque flagrant de conviction.

  • Durée de vie

    6 / 10

    La longévité du titre reste correcte avec un mode histoire se bouclant en une dizaine d’heures, complété par les indispensables modes Arcade, Multijoueurs et Mini-jeux.

  • Fun

    6 / 10

    Si l’on fait abstraction de la réalisation graphique décevante et du manque de nouveautés depuis la version Xbox, l’adaptation de Cars se laisse jouer avec énormément de plaisir

• Une adaptation qui sort des sentiers battus en s’inspirant de GTA
• L’univers sympathique de Cars enfin sur Xbox 360
• Les musiques vraiment réussies

• Pourquoi six mois après la version Xbox ?
• La réalisation indigne du support
• Les lacunes dans la jouabilité

6 / 10

Verdict

Si dans le fond, l’adaptation de Cars se montre plutôt réussie, en déclinant un univers plus qu’un simple film, force est de constater que cette version Xbox 360 n’apporte pas suffisamment de nouveautés susceptibles de justifier son achat. Proposant un contenu identique à la version Xbox, pourtant disponible depuis six mois, et une réalisation graphique trop légère n’exploitant aucunement les capacités techniques de son support, cette version nouvelle génération reste difficilement recommandable…

- / 10

Le verdict des lecteurs

Vous avez joué à ce jeu ? Donnez votre avis !

Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


Infos Jeu

Cars

Cars

6 / 10
  • Acheter sur Fnac.com
    Jeu neuf à 19.25€

[articles disponibles]

[médias disponibles]