Toute l'actu des consoles Microsoft: news, tests, et vidéos de jeux Xbox, Xbox 360 !


Spécial 360

Trials Evolution - Test DLC Riders Of Doom | le 03 janvier 2013 à 23h49, par

FaceBook Twitter
Envoyer

Trials Evolution ne vous a pas encore rendu fou ? Origin of Pain (le premier DLC) n’a pas encore rassasié votre appétit de circuits sadiques au possible ? Qu’à cela ne tienne, Riders of Doom arrive à point nommé pour vous sustenter.  Riders of Doom - sorti un certain 21 Décembre 2012 - sera-il celui qui mettra l’apocalypse dans votre cerveau ?


Highway to Hell

Trials Evolution n’est pas un jeu facile et il possède un contenu conséquent grâce à son éditeur de niveau fourni. Pourtant de nombreux joueurs tenaces ont réussi à en voir le bout (malgré la perte de santé mentale associée). Ubisoft et Redlynx proposent donc du contenu tout frais et officiel pour les remettre sur le droit chemin de la folie. Si au premier abord on peut se demander quel est le lien entre le titre et son contenu, vu la diversité des thèmes proposés par les nouveaux niveaux (Halloween, un clin d’oeil à Bioshock Infinite…), on va rapidement se rendre à l’évidence que c’est à l’aspect cruel du jeu que le titre fait allusion.

Passé les premières pistes faciles et moyennes qui servent à se remettre en selle, Riders of Doom bascule soudainement dans des pistes difficiles particulièrement retorses. Un circuit constitué de petites plateformes au dessus du vide ? Pas de problème c’est au menu. Mais d’autres friandises sont présentes comme des pentes escarpées parsemées de TNT, ou des plateformes ayant pour loisir de vous éjecter en arrière.  Riders of Doom propose de véritables moments d’anthologie qui vous hanteront toute votre vie.

Trials Evolution - 27Trials Evolution - 22Trials Evolution - 23Trials Evolution - 24Trials Evolution - 26Trials Evolution - 25Trials Evolution - 28

Niveau contenu, les joueurs en auront pour leur argent (400 MS points). 20 Nouvelles pistes, 10 nouvelles épreuves d’adresse, une nouvelle moto plus équilibrée que celles du jeu de base, de nouvelles possibilités pour l’éditeur de niveau ainsi que quelques pistes multijoueur. Cela pourrait paraître peu sur le papier (d’autant plus que le précédent contenu téléchargeable était plus fourni), mais vu la difficulté du tout, il y en a pour un paquet d’heures de jeu avant d’en voir le bout. Évidement tout dépend de la volonté de chacun de glaner les médailles d’or voir de platine (bon courage), mais même sans cela il reste largement de quoi faire.

Globalement le contenu est de qualité, mais toutefois on peut s’interroger sur les épreuves d’adresse véritablement inégales. Certaines sont vraiment amusantes comme celle où on doit gérer une barre de Nitro pour finir le niveau au plus vite, mais d’autres sont tout simplement ratées. C’est par exemple le cas d’une épreuve où il est demandé d’empiler des blocs en les magnétisant, mais dont la maniabilité est tellement exécrable qu’on a déjà bien du mal à ne serait-ce qu’en attraper un. Petite amertume dans un océan de bonheur, ces épreuves ne doivent cependant pas freiner un achat qui s’avère indispensable pour les fanatiques du jeu en mal d’aventure.



dossier réalisé par


Commentaires Les derniers commentaires
  • Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article. Soyez le premier à laisser votre commentaire !
Ajouter un commentaire

Envoyer


publicité